nouvelles d’un non-rêve


Décor d’une politique de l’accueil. Une avenue qui porte le nom d’un ancien président américain. Des observateurs et des observés. La visite n’a pas tourné au vinaigre.

Grise balade sur le sol intraveineux d’une avenue qui sent l’inanité des matins désertés remue-ménages des engins sur l’asphalte. Le bruit des klaxons réveille l’air égaré dans cette bulle de mauvaise herbe humaine qui empiète sur les espoirs du ciel
continuer la lecture

Bonjour colère ou l’époque des passions tristes

mariam-soliman-690003-unsplash

Dans un monde qui n’est pas monde et un temps qui n’est pas temps, le souvenir fait défiler l’époque où Il pouvait raconter des histoires comme s’il les avaient vécues. Une nouvelle chronique de GDL, ce guerrier de l’imaginaire, passeur d’espaces.  1/3

C’était un temps où rien ne paraissait singulier même en ouvrant un livre. Seuls ceux qui pensaient avoir été créés prenaient la parole pour se réjouir ou alors pour se plaindre. continuer la lecture

Écrire, oui. Mais avec quel mode d’emploi ?

 

Conversation avec l’écrivaine québécoise Audrey Wilhelmy : 2/2

IMG_1273-2 ON VEUT

Crédit Photo : Julie Artacho


Dans la deuxième partie de notre entretien, l’auteure Audrée Wilhelmy,  remarquée par les romans Oss (2011), Les Sangs (2015) et Le Corps des bêtes (2018)
continuer la lecture

Aja Monet, de bruit et de fureur

Processed with VSCO with a5 preset
Ses mots sont comme des pulsations rythmées par les chants passés de lointaines aïeules,  par les souffrances et les batailles de mères, les interrogations et les quêtes de filles, le combat et la puissance de femmes à la fois réelles et imaginaires. continuer la lecture