nouvelles d’un non-rêve


Décor d’une politique de l’accueil. Une avenue qui porte le nom d’un ancien président américain. Des observateurs et des observés. La visite n’a pas tourné au vinaigre.

Grise balade sur le sol intraveineux d’une avenue qui sent l’inanité des matins désertés remue-ménages des engins sur l’asphalte. Le bruit des klaxons réveille l’air égaré dans cette bulle de mauvaise herbe humaine qui empiète sur les espoirs du ciel
continuer la lecture

Bonjour colère ou l’époque des passions tristes

mariam-soliman-690003-unsplash

Dans un monde qui n’est pas monde et un temps qui n’est pas temps, le souvenir fait défiler l’époque où Il pouvait raconter des histoires comme s’il les avaient vécues. Une nouvelle chronique de GDL, ce guerrier de l’imaginaire, passeur d’espaces.  1/3

C’était un temps où rien ne paraissait singulier même en ouvrant un livre. Seuls ceux qui pensaient avoir été créés prenaient la parole pour se réjouir ou alors pour se plaindre. continuer la lecture

Non, Yann Moix, l’exil n’est pas un destin

pelly-benassi-2368

Crédit photo : Pelly Benassi / Unsplash

Lettre d’un enfant d’exilé.

Je suis le fils de l’un d’entre eux. De là où nous sommes, nous savons que l’idée est de priver l’humain des connaissances de la terre. Pourquoi cette idée ? Nul ne le sait. Ce que je sais, c’est que l’époque actuelle ne laisse entendre que les paroles de bandits de la misère. continuer la lecture