Requiem d’exilés : le sort des boat-people haïtiens aux Etats-Unis

Barque plage

©Yslande Bossé

de si jolies petites plages ou deux années d’enquête du journaliste Jean-Claude Charles sur les illusions et désillusions d’haïtiens «candidats» à l’exil. 

Virginia Woolf a écrit : « Les mots ne vivent pas dans les dictionnaires, ils vivent dans l’esprit ».
continuer la lecture