Requiem d’exilés : le sort des boat-people haïtiens aux Etats-Unis

Barque plage

©Yslande Bossé

de si jolies petites plages ou deux années d’enquête du journaliste Jean-Claude Charles sur les illusions et désillusions d’haïtiens «candidats» à l’exil. 

Virginia Woolf a écrit : « Les mots ne vivent pas dans les dictionnaires, ils vivent dans l’esprit ».
continuer la lecture

Non, Yann Moix, l’exil n’est pas un destin

pelly-benassi-2368

Crédit photo : Pelly Benassi / Unsplash

Lettre d’un enfant d’exilé.

Je suis le fils de l’un d’entre eux. De là où nous sommes, nous savons que l’idée est de priver l’humain des connaissances de la terre. Pourquoi cette idée ? Nul ne le sait. Ce que je sais, c’est que l’époque actuelle ne laisse entendre que les paroles de bandits de la misère. continuer la lecture

Ayibobo Jean-Claude Charles !

LES ROUTES DU BLUES 1990

Comment en 9 minutes 43, une Voix fait vivre en musique les mots de l’Enfance et de l’Exil d’un écrivain haïtien peu connu, chantre de « l’enracinerrance », « pêcheur de lune » et d’imaginaires visionnaires. Les extraits lus sont tirés de son essai Le corps noir, publié en 1979.
VOIX : Y.B 
MUSIQUE : GDL